Portrait d’entrepreneur : Arsalain El Kessir, Fondateur de BoursedesCredits

Guillaume Leblanc SARL·         Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je me nomme Arsalain El Kessir, j’ai 38 ans et suis le Président Fondateur de BoursedesCrédits. J’ai plus de 10 années d’expérience dans le courtage en produits financiers.

J’ai fondé BoursedesCrédits en 2012. Ma société est devenue en moins de deux ans l’un des leaders de la distribution en services financiers sur Internet. Nous opérons sur différents métiers : courtage en services financiers, crédit immobilier, crédit à la consommation et regroupement de crédits. Nous proposons également un comparateur en assurances emprunteur, un comparateur en produits d’épargne et en banque en ligne. L’entreprise est notamment le n°1 des indépendants sur le courtage en regroupement de crédits.

BoursedesCrédits s’appuie sur un modèle économique original, puisque dès le départ j’ai souhaité apporter une nouvelle vision du métier de courtier, en offrant aux particuliers une expertise pointue et des conseils personnalisés.

BoursedesCrédits s’appuie ainsi sur deux business model. Le premier résolument tourné qualité de service, s’articule autour du click and mortar. L’essentiel de la commercialisation des produits de l’entreprise s’effectue ainsi à travers le web. Le second permet au consommateur de réaliser la majorité de ses transactions, même de natures différentes, sur un même site internet (one-stop shopping).

Le recrutement des clients se fait quant à lui en mode multi-canal (online et offline). A l’issue du recrutement client, nous appliquons des méthodes innovantes sur le marché, puisque nous transformons un contact web en rendez-vous.

Nos innovations, uniques sur le marché, nous permettent à la réception d’une demande de financement ou d’assurance, d’identifier d’une manière précise le potentiel de transformation de chaque prospect, de lui affecter ou pas une ressource dédiée et de gérer les délais de prise en charge, le tout indexé sur l’ensemble des datas analysées.

Grâce à ces méthodes nous avons réalisé en 2013 1,3 million d’euros de chiffre d’affaires et en 2014 2,2 millions. Nos employés, tous en CDI, sont passés de 3 à 25 sur cette période.

·         Pourquoi et comment êtes-vous devenu entrepreneur ?

J’ai toujours eu cet esprit d’entrepreneur. J’ai souhaité le devenir pleinement afin d’assumer et vivre au grand jour cette aventure qu’est l’entrepreneuriat. Plus globalement, je voulais inventer le courtage de demain.

Le projet a donc démarré dans mon salon par une simple réflexion : pourquoi s’arrêter à offrir un service de relation qualifié entre un prospect et une banque ? Sachant que notre métier de courtier se situe plus dans le conseil que dans la mise en relation, il fallait aller plus loin dans la chaîne de valeur.

J’ai donc souhaité appliquer les grandes recettes du click and mortar à ce métier de courtier. Avoir un recrutement à travers des canaux d’acquisition à la performance et d’offrir une qualité de service qui soit la meilleure du marché. En résumé, allier la puissance d’internet avec la qualité de service du courtage traditionnel.

 

·         La vie d’entrepreneur c’est …

Etre entrepreneur c’est tout d’abord beaucoup d’émotion. Mais c’est aussi apprendre à partager. Il faut être réactif, voir et saisir tous les opportunités.

 

·         Une anecdote, un conseil ?

Pour entreprendre il faut penser digital et international dès le départ. Il faut avoir une vision à long terme.

 

·         Un mot sur le G20 YEA : vos attentes, vos objectifs… pourquoi êtes-vous heureux d’y participer ?

L’expérience du G20 2014 a été extraordinaire. J’ai été heureux de participer aux différentes réunions tout au long de l’année et aux rencontres qui ont permis d’apporter, avec 400 autres entrepreneurs du monde entier, ma contribution aux discussions sur l’emploi des jeunes. Les différentes rencontres avec des entrepreneurs, avec les membres de Citizen Entrepreneurs, m’ont également permis de nouer des liens forts.

Avoir été choisi pour la seconde fois par le comité pour faire partie de la délégation française, c’est une fierté. C’est le témoignage que Bourse des Crédits est une entreprise qui compte dans son secteur d’activité.

Faire partie de cette délégation, c’est être un des porte-drapeaux tricolore pour tous ces jeunes entrepreneurs qui innovent dans le monde et qui ont besoin que nous obtenions auprès des décideurs politiques, le soutien et l’accompagnement en matière de création d’entreprise et d’emploi.

Poursuivre l’aventure en 2015 s’est donc aussi apporté ma propre expérience aux nouveaux membres.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

nos actualités et événements

Voir toutes les actualités et tous les événements